Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 mai 2009

Madame Bovary c'est L

ladumadame_bovary_shot.jpg

T'as même pas idée comment je m'sens bien dans la peau de cette charogne, ça m'a donné le karma instantané comme y dit John Lennon que mes chakras c'est plus ouverts qu'ils sont, c'est carrément béants...

Comme quoi ça tient à peu d'choses la félicité...

Aujourd'hui, c'est brisage de blog, et j'te préviens que j'vais pas faire dans le lèche boules, c'est que j'ai un pic à glace, now !

Donc si t'es un chouïa cul-cousu, si ta tête, elle est trop près d'ton bonnet d'nuit, j'te conseille de débarrasser le plancher illico...

 

J'suis pas payée (ça ne saurait tarder) pour te filer le bourdon.

Ca va être un peu long, mais j'vais t'mettre des images...

 

Pour éclairer ta lanterne, vois-tu, la blogosphère est une confrérerie absconse, mais comme je n'ai point l'intention de faire secte, (je n'ai qu'un désir celui de devenir influente !) (Sic...)  je vais t' parler des bavures qui me foutent grave la haine.

Tu t'doutes bien que si j'ai ouvert un blog c'est que j'aime les blogs.

Et les blogs d'humeur de préférence.

J'aime l'idée qu'on puisse pérorer et réduire à l'absurde tout et n'importe quoi, que l'on puisse pactiser avec des gens encore plus perchés que soi.

Pourtant il y a un spécimen de bloggeuses à qui je tricoterai bien les côtes, à qui je maraverai bien la tronche...

J'en appelle ici aux nunuches, aux nouilles, aux niaises, aux niquedouilles, aux noix de la blogo.

OUI, ces filles me consternent autant qu'elles me terrassent.

Cette colonie de punaises, disciples de Candy affluent chez tous les hébergeurs, aussi, afin de te faire cerner, au mieux l'affaire, je m'arrêterai ici à un seul cas de l'espèce.

 

Si son blog est un ramassis de fadaises et de billevesées, je ne conteste nullement sa contenance, chacun est libre d'écrire ce que bon lui semble, et c'est encore heureux.

 

T'as lu Madame Bovary ?

Et bien c'est Elle, L

Souviens-toi, Emma aspirait à une vie de rêve qu'elle n'avait jusque là côtoyée que dans les romans à l'eau de rose.

Un  bal fastueux la convainc que cette vie là existe mais le gouffre qu'elle constate entre l'opulence du château et sa mièvre vie déclenche chez elle une Nervous Breakdown.

Qu'à cela ne tienne, son mari décide de migrer ailleurs.

La naissance d'une fille la divertit un temps.

Persuadée que l'herbe est plus verte chez le voisin, elle s'entichera de Rodolphe qui la plantera aussi sec.

Nervous Breakdown again.

Elle se lance alors dans une vie de dépenses et de désordres, une ténacité d'être toujours plus et toujours mieux, ce qui la conduira tout droit au bouillon d'onze heures...

 

Notre bloggeuse aujourd'hui, c'est Emma.

Elle aime la vie pourvu qu'elle soit peuplée de Liberty, de macarons Ladurée, de tout, de rien du moment que cela soit estampillé.

Et c'est son droit.

laduree.jpg

 

Ce que je trouve en revanche hyper méga anti-romanesque c'est d'embringuer des mômes dans sa propre déchéance, de les exposer, de les exhiber, de les offrir chaque soir à la férocité démoniaque de la toile.

Le Web n'est pas la galaxie des Bisounours, il fourmille de serpents,  de démons,  de barbares et étaler la photo d'un enfant, fût-ce devant un frigo Smeg ne révèle pas de légèreté mais d'un indiscutable dérangement.

laduSmeg.jpg

Ca s'appelle tout simplement être à la masse.

Toutes les confidences sont lâchées dans le blog, de l'adresse de la baraque, aux jours où Monsieur Bovary est au loin...

C'est tellement plus simple pour le loup qui peut planifier l'attaque de la bergerie.

 

Emma, c'est pas pour enfoncer le clou, sais-tu qu'

" On oublie quelquefois le mal que l'on a souffert, jamais celui que l'on a fait. " Avâdanas.

 

Allez à D mes Ours...

liberladureé.jpg
Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

hé hé!
bien balancé tout ça!!
j'aurais pas dit mieux ;-)
...et puis j'en profite pour balancer aussi mon pseudo au goût de chiotte, parce qu'ici faut assumer c'qu'on dit!
pas d'problème!!!
...et toi, sous prétexte qu'on a comme des respirations en commun, n'en profites pas pour emmener ma fille dans des lieux de perdition!
j'avais jusqu'ici, échappé au poneys, v'là t'y pas qu'elle revient avec un bidet! faut croire qu'on n'échappe pas à son histoire...

Écrit par : fred | 12 mai 2009

j'adore quand tu dis du mal...

Écrit par : Constance | 12 mai 2009

"carla est enceinte", j'adore tes tags de tricheuse aussi...
c'est clair que les maguettes sont une bonne cible, en même temps!
par contre, fait pas de fautes, on va perdre les bouffeurs de macarrons ;)

Écrit par : Constance | 12 mai 2009

@ Constance: Rhhhhhhhhhhhhhhaaaaaaaaaaaaa!!!! Où des fautes???
du mal? Toute notre vie dépend des personnes avec lesquelles médire, c'est Molière qui l'a dit...

Écrit par : Pascale C | 12 mai 2009

@Constance: Yes, Macarons... Thanks

Écrit par : Pascale C | 12 mai 2009

en même temps je dis ça, j'avais pas vu ma faute
**faiS pas de faute** Sorry;)

Écrit par : Constance | 12 mai 2009

@Fred: Là voilà habillée en Dimanche...
Le poney, oui je comprends... Pour Noêl je lui offre la panoplie de Majorette, ms après promis je l'emmène au Golf...;)
elle s'est éclatée...

Écrit par : Pascale C | 12 mai 2009

Les commentaires sont fermés.