Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 juillet 2009

Happy Birthday, Mr.President

nelson.jpg

 

Carla Bruni fait partie des gens

dont je me demande

si je les aime

ou

si je les aime pas.

N'empêche, que ce matin,

moi qui ai 36000 défauts

mais qui ignore les affres de l'envie,

j'ai eu envie d'être Carla Bruni.

Bin ouais.

Je sais,

c'est con.

Y'a pas de quoi faire des bonds sur sa chaise non plus.

Non.

Ce qui eût été vraiment con,

c'est que j'eusse voulu être

Sophie Davant

ou

le Maire de ma ville.

Reste que

 j'ai eu envie d'être the First Lady.

Reconnais,

Franchement,

Chanter une mélodie pour l'anniv de Nelson,

c'est quand même pas rien.

Comment y devait jubiler l'autre !

 Comment elle a du délirer, elle...

 J'aime ce que chante cette fille.

J'aime sa douleur,

je me reconnais dans ses tourments.

 

J'ai eu envie d'être elle pendant un instant.

Puis, j'ai pensé à Justine.

Et l'envie est partie.

Rien_de_Grave.jpg
J'ai eu envie d'être Carla.
Et,
C'est Justine qui m'est revenue...

 

 

Extrait :

Il portait des baskets neuves, ce soir-là. Il était allongé sur le lit, ses baskets neuves aux pieds. D’abord j’ai cru que c’était parce qu’il en était content, parce qu’il voulait les admirer et me les faire admirer, je ne savais pas que c’était pour partir, en courant, pour toujours. Pourquoi tu n’enlèves pas tes baskets ? j’ai demandé. Elles sont chouettes, mais il est deux heures du matin, t’as envie de faire l’amour avec tes baskets mon amour ? Non, il a dit, sans rire ni sourire, non, j’ai pas envie de faire l’amour avec mes baskets, j’ai quelque chose à te dire. Ah bon, quoi ? Je me suis pelotonnée contre lui. En rentrant de mon bureau, je l’avais appelé : tu as besoin quelque chose ? Non. Du fromage, des Frosties ? Non. Parce que je vais aller faire des courses, il n’y a plus de Coca, ni de thé je crois, tu veux sûrement quelque chose ? Rien. Rien, t’es sûr, c’est dommage, car je voudrais bien te faire plaisir, moi. Alors, fais-moi plaisir, ne me rapporte rien s’il te plaît. Cette conversation m’avait sidérée. Il ne disait jamais non aux Frosties, d’habitude. Jamais non au fromage. Parfois on se levait la nuit, moi pour aller boire une verre de lait, lui pour se faire un sandwich…

Publié dans Bavardages | Commentaires (4) |  Facebook | |

14 juillet 2009

I'm going to the Market...

marché.jpg

Ouais c'est vrai

j'écris pas beaucoup !

Mais avoue

que tu ne te casses pas trop non plus niveau commentaires

et que moi,

parler aux murs, ça me saoule un peu...

Avoue Bouton,

ça rime à quoi tous ces silences ?

Ouais,

c'est vrai j'écris pas...

Avant tout, j'ai un boulot de ouf...

Chaque jour,

aux aurores,

je taille la route avec ma petite clio anorexique

(j'te jure, elle bouffe rien!)

Je roule jusqu'à toi le juilletiste,

avec ma petite auto sans radio

pour te cueillir

sur tes marchés de vacances

et te barboter

poliment ton pognon.

C'est dingue ce que tu peux aller au marché

lorsque t'es en vacances.

Perpétue cette distraction

elle est merveilleuse.

Bref,

je bosse comme une dingue...

On dirait le petit lapin Cassegrain

qui turbine comme une bête

(normal, it's a rabbit!)

Tu t'souviens?

lapin cassegrain.jpg
Bon...
C'est la saison...

Et j'te prends quand t'es là Bouton...

J'adore t'observer lorsque t'es en vacances.

Et à ce propos, j'ai 2 ou 3 trucs

à te révéler!

Faut qu'tu souris Bouton!

ultra brite.jpg

T'es en vacances !!!

Détends toi,

Bon sang !

Accroche un sourire à ta face...

Pis aussi,

Faut qu't'apprennes à dire Bonjour Bouton!

Politesse.jpg

C'est so fondamental...

Tu crânes,

tu fanfaronnes

mais t'es pas poli Bouton.

Nan t'es pas poli,

je regrette!

Pis aussi,

faut qu't'enrayes cette lubie

de porter le sarouel.

sarouel.gif

C'est ridicule cette nouvelle toquade modesque...

T'es moche en sarouel, Bouton...

Tu peux même pas te la péter en marchant...

Même si tu t'appelles

Gisèle Bündchen,

T'es moche.

Allez je file, les copains...

;)))

 

 

08 juillet 2009

So cheap, so chic...

cheapy.jpg
Photo empruntée à LaNe
Quoi ? J'te manque ?

Ca va, ch'uis là !

 Bon,

ch'uis pas dans mon assiette.

Comme après chaque fête,

ch'uis dans la maussaderie,

le cafard

et la nostalgie.

En plus,

 comme j'ai cor forcé la cantinière,

organiquement je pars un peu en live.

 Pour être claire,

j'ai plus trop d'jambes

et j'ai toujours chaud.

Bref, je viens pas non plus d'apprendre

un malheur,

du coup

je relativise un brin...

Je musarde.

Je flâne le long des blogs.

Là,

je sors de chez La Peste.

Son blog,

c'est mieux qu'une friandise

c'est une délicatesse.

 Elle écrit au couteau

et c'est diablement

percutant.

Elle vient de pubier un billet

 sur le bien-fondé du blog cheap

qui est une réjouissance

dont tu serais bien con de te priver.

 Le cheap,

faut le sublimer.

Moi,

 c'est lorsque je raque que dalle,

que j'aime dire le prix des choses.

Certes,

je remplirai bien ma penderie qu'en Sandro,

mais mon banquier me convoquerait tous les jours

et j'ai vingt kilos en trop!

 Le cheap, faut le voir comme

un pouvoir,

une influence,

et surtout

comme une compétence.

Savoir vivre cheap

c'est savoir vivre heureux.

LaNe

a eu l'idée géniale

du

Cheap Blog Concept

J'adore,

J'adhère...