Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 novembre 2009

Telle mère, Quelle fille?

 

merefille01bc1.jpg

 

Vous le savez vous, mes groupies bien-aimées, comment j’affectionne à vous débagouler mes

beuveries sur ce blog enchanteur.

 

Et bien, sur l’échelle de  mon éthylisme, hier restera un jour à marquer d’une pierre blanche.

 

J’ai bu comme un plant de courge.

 

Même le Prince de Hanovre s’est peut être jamais arsouillé pareillement.

 

Je ne cherche aucune excuse (la pochardise anonyme et les pécheresses repentantes c’est pas

 trop dans mes gènes !), mais c’est que j’avais un événement majeur à arroser.

 

Le genre de couronnement que t’attend depuis des lustres.

 

Figure toi que ma géniture, la chair de ma chair est depuis hier une jeune diplômée.

toge.jpg

On a poireauté toute la journée, l’iphone dans une main, le godet dans l’autre, surveillant, un

 brin anxieuses, les résultats.

 

Forcément lorsque son nom est apparu sur l’écran, on était déjà bien en brosse.

 

Du coup, j’sais pas si c’est l’ivresse, l’émotion, le contentement, mais y’a toute notre vie qui m’est

repassée dans la tête.

 

Carrément dans la réminiscence que j’étais, y ‘a fallu que j’attende le dégrisement pour que

 Truffaut il sorte de mon corps !

 

C’est que ça grandit si vite une marmaille !

 

J’ai rien vu passer.

 

A l’évidence, les enfants sont ce que l’on aime le plus au monde.

 

C’est écrit depuis le jour où l’on t’a remaillé le périnée, juste après l’épisio.

 

Et si congrûment, t’as ressenti aucune douleur le temps du raccommodage c’est que t’étais déjà

 toute absorbée par l’Amour, l’abnégation, le sacrifice.

 

Tout ce qui est du rayon de leur progrès, de leur intelligence de leur sagacité te captive.

 

Bref, dès que tu mets bas, tu nourris instinctivement des rêves pour tes rejetons et c’est fort

 honorable.

 

Tout au long de ta vie, tu vas tenter de décompliquer la leur.

 

C’est ton rôle.

 

 

Je sais, c’est pas beau de s’auto-congratuler,( c’est pas moi qui ai sué comme une génisse pour

 décrocher la palme !) mais hier j’ai eu cet excitant frisson, d’avoir bien fait mon boulot.

 

Alors on a bu.

 

On a bu des bassines.

 

J’vais pas non plus allonger le parchemin et me perdre en verbiages embrouillés.

 

En revanche, Bouton, si t’as dans ton réseau, ou dans ta pipolerie,  un daron en quête de la

 perlouse,  (genre la direction de l’EPAD !) souviens toi d’ELLE…

 

Elle a tout d’une grande, et à côté d’elle, l’asperge peroxydée, c’est de la couille de mite…

 

Sérieux…

 

Allez j'te laisse,

 

 

Là à l'heure qu'il est, j’ferais bien le rebond.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Ooooh Charogne, comme c'est beauuuu. Moi aussi, je suis honteusement fière de mon héritier. Déjà rien que le premier jour où je l'avais pondu, je disais comme ça à une copine, "je suis fière je suis fière je suis fière comme si personne avait jamais réussi un truc pareil". Et tout le monde le réussit, et ben je suis fière quand même. Et surtout quand il sourit. Avec toutes ses dents. Là, je suis fière qu'il soit heureux. C'est pas tout le temps, hein, mais quand même, je suis fière. C'est quoi qu'elle a réussi, ta bensimone ?

Écrit par : Ausecoursmonfilsmapprendlavie | 01 novembre 2009

Félicitations !

Écrit par : xavier | 01 novembre 2009

@ Maman: Merci pour ce billet, Merci pour Tout... Encore mille excuses pour ton périnée. Je t'aime.

@ Lectorat: J'attends avec impatience vos propositions d'embauche!

Écrit par : Constance | 01 novembre 2009

Félicitation Constance!
Je vais filer le nom du blog de ta maman à la mienne, je pense que ca la ferra bien marrer!
A bientôt.
Esther.

Écrit par : Esther | 01 novembre 2009

Bonjour Charogne, Suis vraiment tres heureux pour vous. Cette reussite est une belle lecon de vie. Si quelques cons ont emis le debut d'une critique sur votre parcours, maintenant tu peux leur dire que tu les emmerde!!!!!

Ai ete content de partager cela avec vous vendredi soir.

A bientot.

Écrit par : Bertrand D | 01 novembre 2009

@ Esther: Merci, pour tes félicitations bien sûr, mais aussi pour faire de la pub à Charogne ;) J'espère que tout vas bien pour toi. Au plaisir de te revoir très vite...

@ Bertrand: Très contente d'avoir partagé cette soirée avec toi également...

@ Charogne: Pardon de faire comme chez moi!

Écrit par : Constance | 03 novembre 2009

@Ausecoursmonfilsmapprendlavie: "Honteusement fière" j'adoooore...
Elle est diplomée de sup de co... Tu verras, c'est bon de les voir faire leur chemin...
Mais j'aimais bien aussi lui jeter son Bescherelle à la tête et crier"Naaaan, tu'l'sais paaaaaass!!!!
Chaque age porte ses fruits.... Ouais, bof...si on veut!!! ;)))


@Xavier: Merci Bienc, mais ch'est pas grâce à ti ;)))

@ Constance: Tu penseras à moi un jour, c'est impassible un périnée au moment du rapiéçage... On est bouche bée devant son bébé, on est bouche bée c'est tout...


@Esther: Sois la bienvenue ici Esther. Serais heureuse de retrouver ta maman dans ce blog de pied en cap inutile donc diamétralement indispensable...;)))

@ Bertrand D: Merci Bertrand. J'ai été ravie aussi de partager ma liesse avec toi.
Mon coeur serait bien venu boire une coupe chez toi dimanche, mais j'avais plus'd'jambes...
à très vite;)))

Écrit par : Charogne Stoned | 03 novembre 2009

Alors on brasse dans le "comptoir des cotonniers"

Écrit par : claude | 04 novembre 2009

Ben j'min dout'bien!

Écrit par : xavier | 08 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.