Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 novembre 2009

La gifle

legion veste.jpg

 Cherchez plus de quel bois se chauffe notre Président, ni quels sont les vrais traits de sa personnalité… Tout est là.

Le voilà le véritable, l’authentique, l’irréfragable Nicolas Sarkozy…

Humilier, abaisser, aplatir, bafouer c’est donc ça les nouvelles valeurs ?

Prenez le temps de regarder cette vidéo, et appréciez la violence de la gifle…

Dégueulasse de le voir passer en revue tous les prolos qui ont traversé la vie du saltimbanque (entre autres, son père!) et de les conspuer en se gaussant.

Et le grand flandrin à côté qui subit et qui consent !

 

Parlons en d’ailleurs du grand flandrin qui pue du cul !

Consternant, hier soir au journal de 20 heures.

Si tu m'crois pas clique ici

‘Ma mère est drôle sans s’en rendre compte !’

Ca m’a remis en tête, un vieil air de Lama:

« Tel qu’en lui-même enfin le triomphe le change,

Ce garçon si gentil, si joli, si poli

Un démon sommeillait sous son visage d’ange

Et la gloire qui dit tout, le révèle au grand jour… »

 

Dans le patois de chez nous (qui est aussi celui d'chez lui !) on appelle ça

- Un baudet qui est devenu qu’va !

 

Pour le coup je ne saurais que trop conseiller à Madame Boon Mère de veiller à retendre l'élastique...

J'vous laisse, j'vais vomir...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

pfff... ça me laisse sans voix! 2 beaux trous duc!

Écrit par : Amandine | 16 novembre 2009

Cétait la journée des bons sentiments ?

Écrit par : claude harchin | 16 novembre 2009

http://www.dailymotion.com/video/xd396_brassens-quand-on-est-con

Écrit par : claude harchin | 16 novembre 2009

Cette video me rappelle Chantal GOYA lors du Jeu de la verité avec Patrick SABATIER : Comment se discrediter! Decevant, tres decevant, tres tres decevant. Soupir!

Écrit par : Bertrand D | 17 novembre 2009

Déjà quand il était marié à Godrech, et qu'elle plaignait Mellick chez Ardisson, on aurait du s'en douter!

Écrit par : Constance | 17 novembre 2009

* Godrèche, pardon!

Écrit par : Constance | 17 novembre 2009

* Gode rêche, ou bien?

Écrit par : Constance | 17 novembre 2009

non gros derche

Écrit par : claude harchin | 18 novembre 2009

Si on peut plus venir chez toi lire tranquillement sans aller chercher son Larousse - "l’irréfragable Nicolas Sarkozy…"
Enfin, j'ai appris un mot. Je vais essayer de le ressortir ce soir. Attends, je révise la définition et j'y vais. Tu m'épates.

Écrit par : Ausecoursmonfilsmapprendlavie | 17 novembre 2009

@Amandine: Bienvenus chez les ch'tis c'est 20 millions d'entrées... La plupart sont aussi allés voter en 2007... moi avec... Je re-vomis!

@Claude: "On a toujours la possibilité de se défendre contre la haine, la médisance, la jalousie. On ne peut rien contre les bons sentiments. Ils paralysent les forces vives comme la glu colle les pattes des mouches trop aventureuses. "
Philippe Bouvard

@ Bertrand D: Dire que c'est "ça" qu'on appelle le nouveau Bourvil! J'comprends mieux pourquoi il s'est fait latter sur l'autoroute! Si ça s'trouve c'est sa mère qui a tout sponsorisé!!!

@ Constance: Bien vu! Sans déc on avait encore raison!!!

@ Ausecoursmonfilsmapprendlavie: Bin quoi! "Irréfragable" un peu désuet mais tellement joli comme mot!
Et me fais pas croire toi, toi si brillante conteuse, que les mots démodés t'encombrent!!! Vilaine!

Écrit par : Charogne Stoned | 17 novembre 2009

Ca m'encombre pô, ça me vexe. Je le connaissais pô ! J'aime pô quand je connais pô un mot. Tiens, la dernière fois qu'on m'avait vexée comme ça, c'était avec deux mots à la fois : sycophante et immarcescible. Il fallait que je les définisse, et j'ai pô su (je te dis pô ce que ça veut dire, comme ça peut-être que je serai pas la seule à ouvrir mon Larousse aujourd'hui). Inutile de te dire que maintenant, je sais ! Comme l'autre, là, irréfragable.

Écrit par : Ausecoursmonfilsmapprendlavie | 17 novembre 2009

@Ausecoursmonfilsmapprendlavie: En fait, j'aurais pu écrire "L'irréfragable, mais non immarcescible Sarko... Ce sycophante qui nous gouverne...''
J'adore apprendre de nouveaux mots mais qu'est ce que je galère pour les retenir! ;)))

@ Claude: Excellent le coup de 'gros derche';)))

Écrit par : Charogne Stoned | 18 novembre 2009

Yen a deux qui farfouillent le déstockage et les fins de série del'Académie .A moins que ce soit une compéte de "celui qui dit le premier".Le pire ou le mieux c'est qu'en lachant le bac avec sa prise ,tu entendes un "bande de nases"qui t'envoie le pif dans le sillon de la Semeuse de Larousse;et te voila le groin cherchant la truffe du siécle .OUAI mais sa prend du temps de flaner et quand tu reléves le museau ,c'est pour en reprendre une et tu replonge . Tu fais le phoque ,allez basta ,et tchao je repique du nez ,j'aime ca.

Écrit par : claude harchin | 18 novembre 2009

@ Claude: J'adore enfouir mon groin et dénicher des truffes!;)))

Écrit par : Charogne Stoned | 19 novembre 2009

C'est consternant, mais votre groin est salutaire. On regardera bien le billet en long en large, on aura des hauts le coeur, on vomira après et longtemps. C'est certain. Merci à vous d'éclairer par un point de vue net, tranché (et partagé !) notre (misérable) lanterne.

Écrit par : Frasby | 19 novembre 2009

2 fotes for bibi excuse me

Écrit par : claude | 20 novembre 2009

non 3

Écrit par : claude | 20 novembre 2009

mieux que le premier des francais

Écrit par : claude | 20 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.