Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 février 2010

Taguée !

taguééééé.gif
Dessin emprunté à Pénélope Jolicoeur
J'ai été taguée par La Vie (ll est où?) le Mode d'emploi et cette merluche charmante comparse du ouèbe, elle me demande de révéler à la face de l'humanité, des mystères sur moi-même...
J'te jure, des fois, il est tellement limite le niveau de la blogosphère que tu te demandes si t'es pas en train de prendre un ticket pour Sainte Anne!
Bon, si tu joues pas, t'as un gage, et les blogueuses elles sont tellemnent perverses, que je préfère encore me soumettre au dévoilement de mon extraordinaire intimité...
Allez, à table!

 

1 Signe Particulier : Intolérance chronique et incorrigible aux intrusions ombilicales en tous genres. (Stylo, tournevis, clope, coton-tige, doigt…)

 

1 Trait de Caractère : Procrastination incurable… Demain, j’arrête !

 

1 Mauvais Souvenir : Larguée la veille des vacances pour Isabelle Adjani… (La pute !)

 

1 Souvenir d’ Enfance : Mon premier porte-jarretelles… (8 ans !)

 

1 Défaut : Alcoolique (Demie) Mondaine…

 

1 Film Bonne Mine: Love Story! Etrangement, le plus grand fou rire de ma vie…

 

1 Meilleur Ami :  Plusieurs, en fait ! En vrac, Charles Heidsieck, Laurent Perrier, Pol Roger… ( Mais, j’ai aussi plein d’copains moins illustres mais tout aussi étourdissants!)

 

Voilà, j'espère que ces doux aveux auront au moins le mérite de booster mes stats, sans lesquelles je me sens encore plus oubliée que Mireille Mathieu.

 

La règle, c'est qu'on est obigés de taguer en retour.

 

J'appelle donc:

 

Anne

Dominique Cozette

Jacinthe et Petra

LesExuvies

Maman Bobo

Mme D

 

Et toc!

Ne brisez pas cette chaîne les filles, elle a été comméncée en 1625 par un moine moldave, éleveur de saumons.... Blablabla... Blablabla...

 

 

 

 

 

15 février 2010

Mes respects, Elisabeth...

 

 

badinter.jpg

On a beaucoup parlé d’Elisabeth Badinter la semaine dernière.

Dans son dernier livre, « le conflit, la femme et la mère », la philosophe s’inquiète sur la régression du féminisme depuis 1980.

Elle était l’invitée de France Inter toute la journée de jeudi et son débat a, comme à chaque fois, déchaîné les foudres.

Considérant que dans notre siècle écologique, les femmes sont plus que jamais sommées d’être ‘‘des mères idéales’’, que le bébé est devenu le meilleur allié de la domination masculine’’, EB a lancé une fois de plus un pavé dans la mare et les ripostes frénétiques des femelles allaitantes ont abondé sur la toile.

Y a des sujets comme ça, affreusement scabreux, que l’on ne peut aborder sans que tous les clichés, tous les lieux communs, toutes les platitudes ne viennent sourdre à bout portant !

L’allaitement maternel est un des ces terrains minés, qu’il faut aborder avec prudence  sous peine de sauter avec la torpille.

Moi ce qui m’intéresse c’est pas de savoir quel est le plus beau fleuron d’une mère sur le ‘‘nourrissage’’ de son bébé.

Comme EB, je ne pense pas que, ne pas allaiter est une victoire des femmes, en revanche je ne démordrai jamais : Ce qui compte, c’est la liberté de choix.

Considérant que l’amour est dans le geste et non dans le lait, j’estime que la question n’est pas d’hurler avec les louves mais de faire cesser les meutes hurlantes !

La pression culpabilisante sur l’allaitement est devenue le fer de lance de la Leche League.

‘‘Vous pensez le nourrir ?’’

‘‘Nan, j’pensais plutôt le laisser crever la dalle, en fait!’’’

La grosse arrière-pensée des mouvements pro-allaitement, c’est que celles qui veulent le meilleur pour leur bébé sont tenues de donner le sein.

L’allaitement vient  à l’allégeance de bien des mères, comme si seule, une banale mamelle pouvait assoupir tous les doutes, tous les flottements, toutes les ombres de la maternité.

 

Les écolos, en prônant le retour des couches lavables, les bienfaits de l’allaitement, à la demande et le plus longtemps possible, (ben voyons !) en prévenant des préjudices du biberon, renvoient insidieusement les femmes à la maison.

Tout ce tintouin Bobo-Bio-Ecolo m’échauffe un peu la bile, je n’en peux plus des interminables homélies sur les bénéfices de la tétée, du Co-dodo, ou du portage du têtard !

Le diktat qui pèse sur les femmes est monstrueux.

Une femme qui choisit de ne pas avoir d’enfant n’est pas une femme ? Les mères qui accouchent par césarienne, qui n’allaitent pas ne sont pas des mères ?

 

EB s’insurge et avertit les femmes du traquenard, en arguant qu’il n’y a pas de salut pour une femme sans indépendance financière complète.

 

N’est-ce pas, en somme ce que toute bonne mère devrait enseigner à ses filles ?

Merci Madame Badinter.

 

 

 

 

 

13 février 2010

Love

mariooo.jpg

Bon, les enfants, je me dois de vous révéler aujourd’hui le nom de la gagnante de l’illustre concours Marionnaud, organisé ici même for the Valentine’s day.

C’est jamais le grand rush niveau commentaires, mais là j’ai pu constater une petite percée, preuve que vous êtes quand même vachement mercantiles.

J’ai griffonné vos petits noms et j’ai laissé parler les p’tits papiers.

Y’a qu’un vainqueur, mais je vous promets, à l’avenir, de nombreuses tombolas encore plus juteuses que les largesses de Marionnaud.

 

Je me permets de souligner que je n’ai aucunement filouté, et que si l’idée de trichage m’a effleurée, j’ai très vite considéré que truander, (si c’est pas pour gagner !) c’est un peu ballot !

 

 

J’ai donc plongé mon angélique paluche dans mon vieux panama pour en choper le nom de la gagnante.

J’vous jure que si j’avais pu, TOUTES, vous faire remporter le critérium, je l’aurais fait.

Oui, c’est que des fois je sais être lèche-cul gentille.

 

La grande triomphatrice est une fidèle de Charogne, qui s’est pas trop foulée pour narrer ses péripéties sentimentales, rapport qu’elle célèbre jamais Cupidon le 14 Février !

 

Elle dit que son dimanche sera P.V.P.

 

Playeur versus Playeur ?

 

Que nenni !

 

Pizza, Vodka, Pyjama.

 

L’heureuse élue et qui s’appelorio Fanny  est priée de me contacter par mail de sorte que je puisse lui acheminer son cadal…

 

Merci à toutes d’avoir participé.

J’vous souhaite le plus roucoulant des sundays.

Publié dans Concours | Commentaires (12) |  Facebook | |

11 février 2010

A cran des Macarons cramés!

 

 

 

 

Dans la bouffe comme dans le reste y’a une mode.
Si tu veux être au top de la branchitude en becquetance y’a des incontournables.
Faut boire du Thé vert, du café blanc, de l’eau Chateldon (con gas) (environ 1,50 la burette chez les bons cavistes !), du vin Bio, et du champ’ Drappier.
En matière de pâtisserie la grandeur et l’éminence c’est le macaron.
Fais un peu l’expérience de lâcher publiquement que tu aimes les macarons, y’a toujours une pétasse qui va te rétorquer :
« Oh ouiiiiiiiiiiiii, moi aussiiiiiiiiii, j’adoooooooooooooore, mon âme au diable pour un macaron Ladurééééééééée !

Le barouf autour de Ladurée moi aussi ça m’énerfffe ! Certes les macarons sont pas dégeu, (à 1,50 € pièce, manquerait plus que ça !) mais y’a pas non plus de quoi écrire à ses parents !

Le macaron, ça a l’air de rien mais c’est tout un façonnage à chiader.

J’ai tenté plusieurs fois l’expérience ...

Combiner le croustillant et le moelleux, c’est quand même tout un métier.

Alsa vient de lancer des nouvelles recettes de préparations pour dessert, et cause que je deviens grave influente sur le ouèbe mondial, le roi de l’entremets m’a demandé de tester sa came.
J’ai donc expérimenté le biscuit hype.
Un jeu d’enfant.

 Il te faut:

 

 

La préparation pour macarons

Du lait et des oeufs.

Si tu sais faire bouillir le lait et séparer le blanc des jaunes tu vas devenir the kinf of the délicatesse...

C'est super bon, ça un gôut super naturel, le biscuit il est tout rond, tout dodu comme un vrai macaron quoi, et pas comme une vieille tuile rabougrie.

Alsa il est quand même super champion pour l'innovation.

J'ai aussi testé le Fondant Caramel au beurre salé, tu peux l'acheter les yeux fermés c'est une pure succulence.

Si tu veux gagner des préparations pour Macarons, y'a des blogueuses qui organisent des concours et comme ch'uis de bonne humeur ce matin je te refile les liens:

 

 

 Voilà Gazier, si tu pousses le caddie aujourd'hui, souviens-toi du tuyau...

 

Article sponsorisé

 

 

 

 

Papilles et Pupilles http://www.papillesetpupilles.fr
Mes Petits Bonheurs http://www.mespetitsbonheurs.com
Ma p'tite cuisine http://www.audreycuisine.canalblog.com
Violette http://soisbelleetparle.fr
Cuisiner ... tout simplement http://recettesnath.over-blog.com/
ok ce bon http://okcebon.over-blog.com/
chefNini http://www.chefnini.com
 

 

 

Publié dans Influence | Commentaires (11) |  Facebook | |