Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 mars 2010

Ah Rashid !!!



 

 

Si je te dis qu’il a 50 ans, qu’il est égyptien mais qu’il a été élevé au Canada et en Angleterre.

Si je te dis qu’il a ouvert une boutique à New York en 93, que son frère s’appelle Hani, (ah Hani !) qu’il transforme tout ce qu'il touche en œuvre d’art…

Que les merveilles qu’ils créent sont aussi à l’aise dans un décor de Star Wars que sur la terrasse luxuriante d’une villa romaine.

Si je te dis que physiquement on dirait un croisement de Christophe Willem et d’Emmanuelle Kahn.

Qu’artistiquement c’est un compost d’angles, de rondeurs, de couleurs espiègles…

Tu penses à qui ?

Tu donnes ta langue au chat ?

 

J’appelle Karim  Rashid.

Je ne suis pas une grande amoureuse et encore moins une grande connaisseuse du Design.

Pourtant je vendrai mon âme au diable pour le loveseat de Veuve Cliquot dessiné par Karim.

Je me vois très bien, lui fumant, moi cousant dans un bien être sûr, (ce fauteuil coûte un peu 10 000 $) ( ce qui en soi n’est pas cher quand on voit le prix d’un canapé brin-brin chez Cuir Center !)

Bref ce type est un génie !

Bon pour la causeuse, c’est pas gagné !

Elle ne rend rien sur la photo, mais moi je l’imagine en fin d’après-midi, devant un bow-window, au milieu de rangées de livres, à travers des piles de boutis…

 

Lorsque l'on m'a proposé  d'écrire un billet sur un Netbook, j'ai pas fait le lien tout de suite entre l'objet et le designer...

Je suis lente des fois!

Bon, j’ai bien pris le temps de lire  le brief.

Et, là quand j’ai appris que ce netbook était désigné par Karim, j’ai été carrément subjuguée un peu comme Manu (Béart) quand elle a lu le scénar de Manon des Sources. (sauf que ma bouche a pas gonflé !)

C’est ASUS, le pionnier du Netbook, qui a eu le nez de choisir Karim Rashid pour sa collection Eee PC.

Niveau innovations on est dans le total cumul !

Les matériaux sont inventifs, la texture laquée (douce comme un vernis Chanel !) le format hypra-intelligent, des performances idéales en terme de rapidité et d’accès web, un stockage de 250 Go parfait pour trimballer tous ses documents, toute sa musique, toutes ses photos... Un peu, toute sa vie quoi...

 

D’aucuns penseront que faut arrêter là, le délire, que ça n’est qu’un PC, que le design ça sert à rien et patati et patata…

Je réponds que cette bécane est une vraie tuerie.

Au toucher déjà, au niveau des paumes et des doigts c’est plus de la douceur, c’est de la volupté !

Le clavier ergonomique, le rétroéclairage LCD, c’est la révolution.

Je pensais vraiment être équipée avec mon vieux computeur piaillard et haletant...

Que nenni, je te dis, j'étais aveugle.

Et maintenant, là, tout de suite, je veux cette chose !

Je m'imagine déjà surfer où je veux, quand je veux, c'est la liberté le netbook.

Il existe en version « Hot Pink » laqué et lisse comme celui que Karim embrasse plus haut.

Ou en version « Coffee Brown » mat et chaleureux à la texture peau de pêche…

Nan, mais franchement regardez-moi ça…

 J'hésite pour la couleur...

C’est quand même beau le high-tech qui flirte avec la fashionnerie, l'utile qui fait l'amour à l'agréable...

Faut craquer mes gens cette machine sera bientôt un collector.

 

Article sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Influence | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Hot Piiiiiiiiiiiiink ? Merde, je viens de m'acheter un nouveau portable cold grey.

Écrit par : La vie (où est le) mode d'emploi (?) | 13 mars 2010

Les commentaires sont fermés.