Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 mars 2010

Dallas...

 

 

 

La blogosphère c’est Southfork.

Un univers encore plus impitoyable  que celui des Ewings et des Barnes.

Encore plus fielleux, encore plus pervers.

On croirait pas hein ?

Ben si !

Au commencement, tu lis des blogs.

Tu vas au hasard de la toile, tu repères et tu balises doucettement ta coursive en loucedé.

Tu feuillettes, tu lis, tu entrevois, tu entends…

Puis vient un temps où l’entreprise te tente.

Pourquoi t’en aurais pas un toi, des blogs ?

Il te prend d’un coup le caprice telle ta dernière bluette, lorsque t’as écouté un concerto pour piano de Saint-Preux et que tu t’es mis à rêver d’un demi-queue !

C’est vrai que tu plonges vite…

Alors, par un dimanche brouillardeux, en même temps que tu t’esquintes à couver des yeux la pluie qui transpire sur la vitre, tu te lances.

On verra bien si tu t’y tiens !

Au début, t’écris comme une furie.

Tout est matière.

Tu transgresses, tu déroges, tu désobéis, tu méprises, tu outrepasses.

C’est ton bouclard.

C’est comme une deuxième vie.

Y’a du monde à la messe ?

Tant mieux, t’adores ça toi les rencontres.

Au bout de quelques temps, y’en a  même qui commencent  à t’traiter en camarade.

Si tu te figures que la proximité n’est que virtuelle, qu’il n’existe pas de vraie corrélation entre le tôlier et son lecteur, t’as rien compris au blog.

Ca peut sembler incorporel un blog, pourtant l’interaction, elle, est bien vivante.

Oui, un lien se tisse.

Une intimité insondable déboule soit par le biais de la lecture silencieuse, soit par le biais des commentaires.

Cet attachement  tantôt  généreux, tantôt stratégique, n’en reste pas moins un vrai sentiment.

 

Ca c’est le coté décontracté du blog.

Chez les filles, la taca taca tac tac tiqu’ de la blogueuse c’est le réseautage.

En gros ça veut dire que si tu te bouges pas un brin le fondement, faut pas t’attendre à tirer de l’entrelacs de la blogogeoisie.

 

Si t’es pas trop dur de la comprenure, tu piges vite que pour entrer dans la zone lumineuse, faut rabattre des Customers !

Et pour le racolage, ton flyer, c’est le commentaire.

Moi, par exemple, singulièrement j’en ai pas bézef des commentaires.

Les premiers temps, j’ai pensé que c’était parce que les gens, ils étaient médusés par mon génie, tant et si bien qu’ils osaient pas les lâcher les com’s !

Soit dit en passant, si c’est pour avoir du ‘‘Lol’’ ‘‘Mdr’’ ‘‘T’es géniale’’, j’aime autant oualou.

Ben ouais, le com c’est un faire valoir, l’assistant du héros, si t’aimes mieux !

 

J’ai donc remâché l’interrogation dans ma tête.

Pour que les gens, ils viennent visiter mon opuscule, fallait que j’aille leur livrer du flyer directos à domicile.

Dès lors, j’ai choisi une poignée de fillasses branchées et ch’uis allée leur porter des invites.

Faut pas te planter dans le Happy Few !

Pour t’illustrer, lorsque Cathy Guetta, elle donne un bal, elle s’en va pas tracter à la Halle aux Chaussures.

L’ennui c’est que moi, les génuflexions, le fayotage c’est pas vraiment dans ma nature.

Lécher de la cuissarde à tout va, je sais pas faire.

Je glose si j’ai envie de gloser, quand une blogueuse débloque je ne m’empêtre pas dans l’atermoiement si j’ai envie de lui dire qu’elle pue du cul !

Je reluque une fille depuis quelques temps, et c’est trop marrant.

Elle en veut la petite, elle commente chez toutes les influentes.

A l’heure où blanchit la campagne, elle paraphrase chez Garance, elle congratule Deedee, elle glorifie Fonelle.

On la voit plus trop chez Violette rapport que l’autre jour, elle s’y est fait gentiment  remonter les épaulettes…

En définitive c’est fort culturel le blog.

Moi?

La vie de ma mère, même si je ne dois jamais brûler sous les feux de la rampe, mes flyers c'est au compte-gouttes que je les dispense, où je veux, quand je veux...

Et parole de Charogne, que si tu le vaux bien!

Que tu sois, ou pas, un people de la blogo, en fait, j'en ai strictement rien à carrer!

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Ha y en a qui font comme ça ? Moi je sélectionne mes lectures blogesques par rapport à la barratitude de la blogueuse. Du coup, je suis pas certaine que ce soit les plus influentes, mais en tout cas, je me bidonne et c'est ce que je recherche.

Écrit par : MmeD | 22 mars 2010

Je ne peux qu'être obligée de t'envoyer un com, surtout que tu me fais de discrets signe de la plume parfois, mais je ne suis pas non plus une lécheuse de cul alors c'est vite vu.
C'est comme la personne qui n'aiment rien tant qu'aller seule en vacances et qui propose, à une autre qui partage le même goût, de les passer ensemble puisqu'elles aiment ça toutes les deux. Non, laisse tomber, ça a jailli comme ça, sorte de pollution diurne !

Écrit par : dominique cozette | 22 mars 2010

Wahou !
ça c'est du déballage politiquement limite incorrect et j'aime beaucoup ça... d'autant que c'est très très bien écrit, ce que mon commentaire ne sera pas.
Ben oui, commenter ok, mais vite fait. Il ne faudrait pas que ça nous prenne des heures non plus. Y'en a toute une chaîne d'articles dans le RSS qui attendent d'être commentés.
J'assume tout, en fausse Sue Helen, même les commentaires flagorneurs à tout va...
Pourquoi ? parce que si j'ai du méchant à dire je préfère la fermer, de toutes façons, je suis assez naturellement plutôt pas méchante... et aussi parce que tenir un blog c'est parfois, pour moi quotidiennement en tous cas, aller voir ce que font les autres, prendre la température du grand bain avant d'y plonger ou de rebrousser chemin. Et puisque j'y suis, autant laisser un commentaire... systématiquement ? presque (voir parce que numéro 1).
Pourtant ce n'est pas la façon intelligente : en quelques semaines tu réalises que Pareto s'applique et que 20% de tes commentaires te rapportent 80% de tes visites par ce biais. Alors normalement, tu laisses tomber tous les "petits", tu ne gardes que les 20%, tu optimises !
Je n'y arrive pas. La preuve ? Je suis là ;)
Je commente pour le plaisir... c'est antérieur au blog, même si mon pseudo était alors différent. Si tu as une explication psychanalytique, je suis preneuse :)
Y'a un truc dont tu ne parles pas cependant, c'est LE classement.
Faut dire je n'y ai toujours pas compris grand chose à ce podium.
Sauf que...
En mettant des liens directement dans ton article vers les demoiselles sus-nommées, tu les fais monter dans LE classement... tu les fais frémir de bonheur en te lisant ou pas. De là à imaginer un instant que tu espères un renvoi d'ascenseur... NAN... pas toi ;)
Ou bien oui ?
Bonne journée et merci pour cet agréable moment.
Anne

Écrit par : Anne ChicAndGeek | 22 mars 2010

ben moi tout pareil que mme D
plus c'est taré et plus je m'y sens bien
et je sais pas comment tu vas le prendre mais quand j'arrive c'est direct tong et mojito

Écrit par : jacinthe | 22 mars 2010

impec jusqu a la fin l allusion a l une des femmes les plus riches de france....elle a gagné la lilliane...c est pour ca que J AI CHANGE....Vivement les prochaines....élections.....

Écrit par : jmbnike | 22 mars 2010

impec jusqu a la fin l allusion a l une des femmes les plus riches de france....elle a gagné la lilliane...c est pour ca que J AI CHANGE....Vivement les prochaines....élections.....

Écrit par : jmbnike | 22 mars 2010

C'est toujours très jouissif de lire quelqu'un qui met les mots sur ce qu'on ne sait pas exprimer! C'est souvent ton cas. Merci s'pèce de charogne de porter la parole de nos petites colères et agacements de blogueuses perdues dans les froufrous, les sucreries et autres réflexions cucul la pral' qui font légion dans ce monde parallèle des blogs dits "féminins"...

Écrit par : LesExuvies | 22 mars 2010

@ Mme D : CQFD! T'as bien raison, ce qui est bon c'est ce qu'on aime!

@Dominique Cozette : Un échange de bons procédés, en somme !

@Anne ChicAndGeek : Si j’espérais un retour, j’aurais préféré Troller, c’est davantage dans ma nature !
L’ambition de mon billet, tu l’auras bien compris n’est pas de rameuter les reines mais de m’interroger sur leur cour énamourée…


@ Jacinthe : Tongs et Mojito, si c’est le climat que tu endures ici, ça me convient grave ! ;))

@ Jmbnike : Merci Jean-Mi… ;)

@ LesExuvies : Ca ferait un bien joli dessin tout ça !
Du rose, des froufrous, du sucre…
Waow !
S’te plaît dessine-moi une blogueuse !
;)))

Écrit par : Charogne Stoned | 23 mars 2010

Ouais.
Eh, c'est qui qui s'est fait remonter les épaulettes ? Nan, mais juste à moi tu le dis... quoi ? ch'pas entenduuuu ! Repète ?

Écrit par : La vie (où est le) mode d'emploi (?) | 23 mars 2010

Si mon rêve c'était de remonter mes stat's je balancerais illico le nom de la fille ou alors j'organiserais un concours!!!!
Mais elle est tellement à fond que j'aurais peur qu'elle se fasse sauter la cervelle!!!
Faire le buzz, ok mais pas à n'importe quel prix!
Maintenant, si t'y tiens vraiment je t'envoie son nom par mail... :.)))

Écrit par : Charogne Stoned | 23 mars 2010

Oh ouiiiiiiii !

Écrit par : La vie (où est le) mode d'emploi (?) | 23 mars 2010

Pigrette, va... ;)))

Écrit par : Charogne Stoned | 23 mars 2010

Ne me tentes pas!

Écrit par : LesExuvies | 24 mars 2010

Mais si, je te tente! A fond que je te tente...
Et comme disait ce bon vieux Oscar, le meilleur moyen de résister à la tentation c'est d'y céder...
J'exposerai ton oeuvre ici même. Bon je sais, c'est pas le Louvre...
Aller St'eup...;))

Écrit par : Charogne Stoned | 24 mars 2010

LOL, MDR, T'es géniale !!!
Tu m'en veux pas hein?

Écrit par : Soleïdo | 24 mars 2010

j'adore et j'adhère ^^

Écrit par : AmeliMelo | 24 mars 2010

Bin en vlà une bonne nouvelle! Toi aussi, Reviens ;))

Écrit par : Charogne Stoned | 24 mars 2010

@Soleïdo: Lul!

Écrit par : Charogne Stoned | 24 mars 2010

OK! Ca vient...

Écrit par : LesExuvies | 27 mars 2010

Les commentaires sont fermés.