Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 juin 2010

Pas LOL...

lolll.jpg

Si j’ai beaucoup de mal avec les gens qui rient de leur blague, en revanche je craque carrément pour l’humour pince-sans-rire et l’ironie.

J’aime ce qui s’appuie sur la connivence.

J’aime le décalage, le recul, la dérision.

Ceci expliquant sans doute cela, j’arrive à saturation complète du Lolage.

Les SMS, les statuts Facebook, les commentaires, les tweets, jalonnés de LOL à toutes les sauces, je trouve ça bougrement fatiguant.

Oui les gens, le LOL c’est le mal.

Même chez les d’jeunes, ça a du mal à passer, y’a tout de suite une connotation « J’ai l’air branché comme ça, mais en vrai j’m’appelle Kévin ! »

Pour les vieux potes de 50 balais qui lolent à toute heure, ça devient carrément grave.

Vise un peu en vrac :

 

« Nuit magique ! J’ai adoré… Tu me manques, LOL… »

 

« J’adoooore ton blog. LOL »

 

« T’aurais pas un peu grossi ? LOL »

 

« C’est fini ! LOL »

 

« Tu bois trop ! LOL »

 

Nan, le LOL n’es pas lolant et faut prendre sur soi les gens !

 

Si t’as envie de me balancer une vacherie, balance donc, parce que ce côté, ch’uis sarcastique, mais j’assume moyen, c’est lourd.

Si t’as envie de lâcher une bonne blague, lâche donc.

Si t’as rien à dire, ferme la donc…

« LUL »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

J'approuve... mais bon, je reçois pas trop de lol, perso.
En revanche, euh, j'ai l'air con, mais lul, je comprends po.

Écrit par : La vie (où est le) mode d'emploi (?) | 29 juin 2010

Le LUL, c'est le ''Lame Uncomfortable Laugh'', le rire jaune en fait...
Bonne journée Mumu...

Écrit par : Charogne Stoned | 30 juin 2010

Les commentaires sont fermés.