Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 juillet 2010

Vacances...

 

Je suis là, les gros, je suis là, mais j’ai la paresse dans le corps…

A moins que tu dormes dans ton sèche-linge, t’as dû t’apercevoir qu’il faisait cruellement plus chaud que d’hab ces derniers jours !

Du coup, lorsque je rentre, exténuée et flapie des plages où je m’en suis allée te vendre mes affûtiaux, j’ai moyen l’énergie pour venir bavarder…

Je bonimente à perte de salive pendant des heures et des heures, alors si je dois en plus te tartiner ici mes états d’âmes, je dors quand ?

Je te le demande.

Bref !

J’espère que tu es content de ton estivage, que tu vas au marché chaque jour.

Profite mon gros, tu vas bientôt derechef, remettre ta margoulette au boulot, elles passent si vite ces putains de vacances.

Quant à moi, je reviendrai tantôt te saluer.

Tu ne m’en voudras pas, y’aura un peu du billet sponsorisé, rapport que j’ai un dernier tiers à allonger au club med !

Je t’embrasse.

Publié dans Bavardages | Commentaires (5) |  Facebook | |