Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 mars 2010

Donnons-nous la chance...

 

Alors késako que cette aventure humaine exceptionnelle dont je vous parlais l’autre jour ?

Tous ces gens qui ont l’air unis comme les doigts de la main, tellement béats qu’on se demande un peu si y z'auraient  pas vu Fatima, collectivement leur apparaître…

Ben, c’est une bien belle aventure, figure-toi !

Ils sont 10.

Brigitte, Erik, Nicolas et Stanko sont inscrits sur le Registre France Greffe de Moelle : Ils sont prêts, ils espèrent qu’un jour, ils seront la chance de quelqu’un, qu’ils pourront ramener à la vie une personne atteinte d’une maladie grave du sang.

Amaury, Muriel et Soline ont déjà donné leur moelle, et ils sont devenus une chance de guérison.

Eric, Karine et Sandra ont eu l’immense chance de bénéficier d’un don de moelle. Ils sont, ou guéris, ou en cours de rémission.

 

L’histoire de ces 10 là, c’est aussi celle de milliers de gens.

Hier, c’était la journée de la Femme !

C’est de la daube la journée de la femme...

 Y’ a tellement mieux !

Tellement mieux j’te dis.

Du 8 et jusqu’au 14 mars, se tient la 5ème semaine nationale pour le don de moelle osseuse.

L’Agence Biomédecine orchestre tout, en binôme avec l’Etablissement français du sang. Y’a aussi les hostos, les assoss…

Pour cette campagne, cette année c’est la solidarité qui a été mise à l’honneur.

Et ça c’est une putain de super idée, parce qu’on a quand même l’interdépendance vachement étriquée !

 http://www.dondemoelleosseuse.fr/5eme-semaine/

Le but cette année c’est de récolter 38 000 nouveaux donneurs inscrits avant la fin 2010.

 

Quand j’ai reçu cette proposition de campagne, j’ai commencé à vachement approfondir la question.

 

J’ai repensé aux mots merveilleux de Khalil Gibran :

« Vous ne donnez que peu lorsque vous donnez de vos biens. C’est lorsque vous donnez de vous-mêmes que vous donnez réellement. »

 

On n’a rien compris à la charité.

Rien.

C’est un jeu d’enfant de signer des chèques quand on a du blé.

On voit ça comme un devoir, ça n’est qu’une largesse prophylactique.

C’est facile de s’absoudre de ne pas donner lorsqu’on est fauché.

On voit ça comme une fatalité et ça n’est qu’une esquive.

Donner de son temps, c'est déjà un peu moins facile. On s'essouffle vite. C'est qu'il en faut de la rigueur et de la générosité pour tenir ses promesses.

On s'embringue à toute pompe mais c'est souvent difficile de tenir la route, y'a toujours un moment où tu vas préférer t'arssouiller au Ruinart plutôt qu'd'aller prêter l'épaule aux disetteux!

Là où l'affaire s'aggrave c'est lorsqu'il s'agit de donner de sa personne.

Pendant un temps, j'ai donné mon sang parce que ça me faisait sécher les cours de maths.

Je n'ai jamais donné mon lait.

C'est même tout juste si je ne rechigne pas à prêter mes affaires.

Vous l'aurez compris, je suis assez perso de la personne. (Je comprends que cela puisse vous heurter, vous qui pensiez que je n'avais aucun défaut.)

Plus ça va, plus je me dis que vient un temps dans la vie où l'on doit transgresser son autolâtrie.

La vérité, c'est qu'entre l'axiome et la pratique, y'a une immensité babylonienne!

 Si toi aussi, l'envie te prend d'élever ton âme tu peux t'incrire comme donneur, ici.

http://www.dondemoelleosseuse.fr/je-souhaite-devenir-donneur/

Pour motiver les troupes, tu peux créer une vidéo, là

http://www.dondemoelleosseuse.fr/5eme-semaine/mobilisez-vous/

Si tu veux admirer ma contribution, suis le lien çi dessous mais j'te préviens que c'est hypra basique niveau montage, et que la voix de Barry White c'est rapport aux bassines que j'ai bu tout le week-end!

http://www.dailymotion.com/video/xci6nw_ma-chance-c-est-vous_news

 On peut aussi créer une page perso, où l'on rameute des gens...

C'est pas la peine d'attendre de gagner la coupe du monde pour entrer dans la liesse...

Donnons nous simplement la chance...



 

 Article Sponsorisé

Publié dans Influence | Commentaires (0) |  Facebook | |

03 mars 2010

10 vies, 10 destins...

J’ai reçu un drôle de mail ce matin dans ma Bal.

On m’ordonne de visiter un site.

Comme ch’uis plutôt disciplinée, je m’exécute.

J’arrive sur la page en question.

Le décor est super minimaliste.

10 visages en noir et blanc.

Un gros titre : « 10 vies 10 destins. Une aventure humaine exceptionnelle. »

La mission, si on l’accepte est de deviner ce qui peut bien lier toutes ces personnes entre elles.

Comme indice, y’a un petit clip qui recueille les témoignages des 10 énergumènes.

Et pour toute question :

Quelle est donc cette  aventure humaine exceptionnelle ?

Les internautes sont invités à s’impliquer.

Soit en donnant leur avis sur cette énigmatique aventure, soit en votant pour les contributions les plus perspicaces.

Il est possible aussi de relayer l'affaire en diffusant le lien sur Facebook ou sur Twitter.

Pour l'instant, l'intrigue reste un grand mystère, mais la révélation publique aura lieu le lundi 8 mars.

Si tu veux être informé de la réponse, il te suffit simplement de laisser ton mail.

Pour assouvir sa curiosité,  c'est là  www.10vies10destins.com.

 

Article Sponsorisé

Publié dans Influence | Commentaires (2) |  Facebook | |

11 février 2010

A cran des Macarons cramés!

 

 

 

 

Dans la bouffe comme dans le reste y’a une mode.
Si tu veux être au top de la branchitude en becquetance y’a des incontournables.
Faut boire du Thé vert, du café blanc, de l’eau Chateldon (con gas) (environ 1,50 la burette chez les bons cavistes !), du vin Bio, et du champ’ Drappier.
En matière de pâtisserie la grandeur et l’éminence c’est le macaron.
Fais un peu l’expérience de lâcher publiquement que tu aimes les macarons, y’a toujours une pétasse qui va te rétorquer :
« Oh ouiiiiiiiiiiiii, moi aussiiiiiiiiii, j’adoooooooooooooore, mon âme au diable pour un macaron Ladurééééééééée !

Le barouf autour de Ladurée moi aussi ça m’énerfffe ! Certes les macarons sont pas dégeu, (à 1,50 € pièce, manquerait plus que ça !) mais y’a pas non plus de quoi écrire à ses parents !

Le macaron, ça a l’air de rien mais c’est tout un façonnage à chiader.

J’ai tenté plusieurs fois l’expérience ...

Combiner le croustillant et le moelleux, c’est quand même tout un métier.

Alsa vient de lancer des nouvelles recettes de préparations pour dessert, et cause que je deviens grave influente sur le ouèbe mondial, le roi de l’entremets m’a demandé de tester sa came.
J’ai donc expérimenté le biscuit hype.
Un jeu d’enfant.

 Il te faut:

 

 

La préparation pour macarons

Du lait et des oeufs.

Si tu sais faire bouillir le lait et séparer le blanc des jaunes tu vas devenir the kinf of the délicatesse...

C'est super bon, ça un gôut super naturel, le biscuit il est tout rond, tout dodu comme un vrai macaron quoi, et pas comme une vieille tuile rabougrie.

Alsa il est quand même super champion pour l'innovation.

J'ai aussi testé le Fondant Caramel au beurre salé, tu peux l'acheter les yeux fermés c'est une pure succulence.

Si tu veux gagner des préparations pour Macarons, y'a des blogueuses qui organisent des concours et comme ch'uis de bonne humeur ce matin je te refile les liens:

 

 

 Voilà Gazier, si tu pousses le caddie aujourd'hui, souviens-toi du tuyau...

 

Article sponsorisé

 

 

 

 

Papilles et Pupilles http://www.papillesetpupilles.fr
Mes Petits Bonheurs http://www.mespetitsbonheurs.com
Ma p'tite cuisine http://www.audreycuisine.canalblog.com
Violette http://soisbelleetparle.fr
Cuisiner ... tout simplement http://recettesnath.over-blog.com/
ok ce bon http://okcebon.over-blog.com/
chefNini http://www.chefnini.com
 

 

 

Publié dans Influence | Commentaires (11) |  Facebook | |

03 février 2010

Aimons-nous vivants!

 

 

 
 

 

 

 
On est sur la bonne voie l’Internet !
Février c’est pas encore l’extase totale niveau renaissance mais on s’en approche les gens, on s’en approche…
La bonne nouvelle c’est qu’il ne dure que 28 jours le chafouin, ça a l’air de rien 3 jours mais c’est énorrrrrme comme rabais!
C’est comme si tu tombais sur 6 chaises Tolix chez l’Abbé Pierre au prix d’un coffre de toit chez Norauto !
Plus qu’une vraie solde, quoi !
Y’a quoi en février ?
C’est bon, je rédige ici un billet sponsorisé, ne me demande pas non plus d’approfondir Wikipédia pour t’instruire !!!
A brûle-pourpoint, février c’est l’anniv de Max. (Le Forestier !)
Espèce d’ignare !
Février, c’est la chandeleur, et c’est mardi-gras, j’ai jamais bien pigé la différence profonde comme dirait l’autre.
Mais février, c’est d’abord,
Avant tout,
Essentiellement,
Surtout,
L’avantage sans pareil de la Saint-Valentin c’est que c’est une fête hypra accessible.
Pour preuve, vise un peu l’affluence dans les restos ce soir là, on dirait un flash mob de l’amour tant y’a la foule et qu’t’entends les mouches voleter!
La Saint-Valentin, c’est open à tout le monde, que même si tu déprimes rapport que t’as coiffé Sainte Catherine (ou que non, mais que finalement t’aurais mieux fait !), y’a toujours un prétendant qui traîne pour chipoter le Beluga…
Et chipoter le Beluga, (même avec le 1er venu) ça n’est pas un crime, figure-toi.
Figure-toi bien.
En rentrant dans ta case avec ce julot qui te plaît pas, (donc auquel tu n'as aucun mal à résister!), prends bien soin de le débouter impassiblement, tout en dépliant le boutis de la chambre d’amis.
Laisse-lui un souvenir de fille inaccessible, que même à coté de toi, K.Scott Thomas, elle passerait pour une super chaudasse !
Lui, il va ébruiter ta tempérance dans la cité, et hop, te voilà parée de toutes les vertus, ce qui va bigrement aguicher les potentiels épouseurs !
 
 
 
Qu’on ait vécu le pire comme le meilleur, on a tous, dans nos archives, des souvenirs renversants du Valentine’s Day.
Moi-même, dans ma jeunesse, (Avant-hier !),  j’ai fait les frais d’un largage un 14 février, et crois moi, c’est le genre de mortification que t’oublies jamais.
Plaquée par un pignouf un soir où tout le pays roucoule, y’a quand même de quoi être vexée comme un vieux pou !
 
Mais revenons à nous, si tu veux bien.

Figure-toi qu’avec  Marionnaud , j'ai décidé de fêter L'Amour.

 

 
Dans les commentaires ci-dessous, tu vas me raconter ta meilleure ou ta pire Saint-Valentin.
Tu as le droit d'être drôle, romantique, émouvant du moment que tu me narres l'intrigue en 10 lignes maxi.
T’as jusqu’au vendredi 12 à minuit.
Chaque historiette sera numérotée pour être tirée au sort par une main équitable, que je désignerai en temps voulu.
 La (le) gagnant (e) gagnera un bon cadeau de 50€ chez Marionnaud, de quoi quand même s'offrir un sympa coffret cadeau !
 Y’a tout un choix de parfums, de baumes, d’onguents énergisants, relaxants, nourrissants… T’es chez Marionnaud, quoi !

Puisque moi j’ai gagné d’office, j’vais même en profiter pour tester ça :

 

 

 

La crème des crèmes qui recharge ta peau en énergie et relance la communication cellulaire !!!

Et peut être la communication tout court... Qui sait!

 

Voilà, mes gens au boulot…

Article sponsorisé 

Publié dans Influence | Commentaires (49) |  Facebook | |