Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 janvier 2010

Desiderata

_le_bonheur.jpg

J’vous souhaite évidemment le meilleur.

Ca me fait un effet bœuf, cette année 10.

J’voudrais tellement qu’elle soit folâtre, vaguement évaporée, un grain farfelue…

J’la voudrais un chouïa nonchalante, alanguie façon interlude entre deux oublis…

J’la voudrais allègre sans caillou dans la chaussure, avec des perles dans les belons et des étoiles dans les yeux.

J’vous souhaite la félicité, des joues rosies d’entrain et de gaité jusqu’à la pléthore, de joyeuses bombances jusqu’à plus soif.

J’vous souhaite des belles rencontres, des livres bouleversants, des musiques inattendues…

J’vous la souhaite sans chagrins amers et cuisants, sans chicanes vides et infertiles…

J’vous la souhaite recueillie de ces heures édifiantes qui rendent la vie féconde et le bonheur aux abords…