Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 mai 2009

Elles veulent toutes un Boyfriend!

image titre.jpg

 Salut Higgins,

Je sais ça fait déjà des semaines qu'on en parle et j'suis pas dans le buzz !

Autant t'y faire tout de suite, vu la prestesse à laquelle les infos raboulent ici,

j'risque pas d'y être souvent.

Dans le buzz...

 

Cette saison, le truc que tu dois porter coûte que coûte,

sinon que t'es une loose de la toilette

et que même pas en rêve tu peux supputer la complaisance de l'influence,  

cause que t'es trop tarte et que t'entraves queue dalle aux orgasmes modesques...

                        

                C'est le Jean Boyfriend.

 

Comme son nom l'indique le Boyfriend Jean est le jean de ton mec.

Concrètement, ce jean doit donc être

trop grand,

trop large,

trop long

et que toi frêle créature qui picore comme un oiseau

(mais qui boit comme un homme),

tu te sentes toute perdue dans ce gigantesque falzar...

D'où l'astreinte d'habiller le futal de talons vertigineux,  

de breloques,

de rubans,

de  sandales

 de socquettes,

pour le déviriliser un soupçon !

 

Dès lors, les difficultés vont poindre :

 

  - Tu n'as pas de mec.

N'achète pas le Boyfriend.

On n'attire pas les mouches avec du vinaigre.

Le savais-tu ?

 

-Ton mec est un freluquet et toi une belle plante. (grasse)

N'achète pas le Boyfriend.

L'idée est de nager dans le jean pas de ressembler à un mammouth en slim.

 

-Ton mec est un rase-mottes et toi une asperge.

N'achète pas le Boyfriend.

    Sans revers le boyfriend approxime le pantacourt !

 

       - Ton mec est un Goliath et toi un Pygmée.

    N'achète pas le boyfriend.

   Trop de revers tue le revers !

 On nous a saoulés tout l'hiver avec le slim pour Homme.

Le slim de ton Homme c'est aussi un Boyfriend?

Eclaire-moi Higgins...

Allez, j'file, j'dois cuire des Chicons...

Publié dans Potins | Commentaires (15) |  Facebook | |

27 novembre 2008

Levis. Originals jeans. Original people




Mon mec, il m’escagasse depuis des jours pour que je lui achète un jean.
Il pourrait se l’acheter lui-même, tu vas m’dire mais j’ai mis 10 ans à lui faire admettre qu’il était un handicapé du goût, alors j’vais pas fusiller une décennie de labeur en regimbant gauchement.
J’ai dit : « Ok, Chéri, j’m’en occupe ! »
Seulement, j’ai une vie tellement surchargée en besognes, corvées, business, et procrastinations que l’emplette chaque jour, au lendemain est différée.
Ce matin, l’homme m’a menacé d’aller shopper seul. J’ai pris peur.
Entre deux superfluités j’ai décidé d’exécuter ma tâche.
J’habite un peu dans la cambrousse, mais compte tenu que je ne pensais pas non plus quérir l’inaccessible étoile, j’suis un peu rentrée chez le 1er boutiquier.
Le hic, c’est que dans ma cambrousse, les boutiquiers y sont pour la plupart réacs du genre : J’aime bien mon boulot mais j’préfère quand y’a pas d’ client.
Le vendeur, il faisait au moins 2,10m, tout bodybuildé son corps.
« Beurrrrk, » j’ai fait dans ma tête…
Je lui ai demandé un Levis.
Bin ouais, un Levis, parce que pour moi Levis est au jean ce que Jaeger est à la montre, ce que Hermes est à la vanity case, ce que Heinz est au ketchup ou ce que Benson&Hedges est à la cigarette.
En denim, Levis c’est la classe américaine.
J’crois bien qu’il en avait plus des Levis, le vendeur, alors plutôt que de s’aplatir il a préféré ergoter le sagouin.
Il est parti dans une causerie du genre que Levis c’était mort, enfin à la rigueur le slim….
Bref, rien que des couillonnades de vendeur à 2 balles
Ouais, je veux,mon neveu, j’ai dit et j’me suis cassée.
Un jour je te parlerai de mes certitudes sur le dress code des hommes.
Un slim, des repettos, une chapka c’est certainement mimi sur des damoiseaux à peine nubiles.
Pour les autres, laissons le slim aux bombasses bien roulées…
Et toi, un homme en slim tu trouves ça comment?

Publié dans Bavardages | Commentaires (0) |  Facebook | |