Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 avril 2009

L'Equation de Bianca

 

boboulier.jpg

Les calculs de Bianca (plus-belle-ma-life.html) en commentaire à mon précédent billet, m'ont vachement fait réfléchir en fait, et faut q'tu saches que lorsque je gamberge j'ai tendance grave à couper les cheveux en 78.

 J'y peux rien je suis comme ça depuis que je suis toute petite.

Bref...

Hier, je pensais avoir bradé quinze jours de ma vie d'exception à mater Plus belle la vie.

Déjà, Bianca dans son commentaire, elle m'a remis direct sur les rails...

J'y avais même pas pensé qu'on pouvait pas s'envoyer une série 24 sur 24, sans faire un minimum des pauses, ne serait ce que pour manger, dormir et faire pipi.

Donc que nenni 14 jours, c'est 33 jours qu'elle m'a  riposté Bianca.

33 jours ça m'a démolie.

C'est que c'est long 33 jours...

Pour te donner une idée: Imagine que tu ais 33 jours de retard dans tes règles et que tu ne veuilles absolument pas être enceinte...

Je peux te dire que t'as pas fini de le trouver long le temps !

33 jours c'est lorsque t'es ingrat et que tu ne penses qu'à toi.

D'autant qu'elle ne s'arrête pas là Bianca dans son analyse approfondie de savante  perspicace.

Elle ajoute, multiplie, divise et la résultante de son équation , c'est quand même que l'humanité a perdu 30 millénaires à mater PBLV.

Sur le coup, j'ai cru qu'elle s'était plantée, elle aussi, avec les virgules.

J't'avoue que j'ai pas eu le courage de reprendre son calcul.

Je lui fais confiance.

Mais j'étais comment te dire...

Mé-du-sée !

Toute la journée, j'ai donc essayé de me représenter le temps.

Comme l'énonce, si bien Sa Déité, Jean D'Ormesson, le temps a deux caractéristiques. D'abord il passe, mais en même temps il dure. L'espace change, l'univers se dilate et la seule chose qui ne passe pas, c'est ce qui passe sans cesse, le temps.

Tu peux pas imaginer le souk dans ma tête.

Je me suis prostrée sur mon sofa, et suis entrée dans une profonde léthargie.

Ainsi, je venais de comprendre que PBLV avait réellement changé la face du monde, elle l'avait sans doute apaisé, voire même éthérisé...

 

Forcément quand est arrivée l'heure fatidique de la diffusion du phénomène, j'ai pas pu m'empêcher de zapper.

Myrta, Wanda et Rachel étaient en train de s'envoyer des Space Cakes et d'un coup, tout ça, ça m'a paru subliminal...

 

 

Publié dans Bavardages | Commentaires (2) |  Facebook | |