Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 novembre 2009

L'ornementaliste...

valerie damidot.jpg 

Valérie Damidot, j’trouve qu’elle a une tête de bonne copine « sympatoche » comme elle dit.

J’me verrais bien barrer quelques mojitos avec elle.

En revanche côté déco on n’est pas trop on the same page.

Du moins le pensais-je, jusqu'ici.

Hier soir, elle partait d’assez loin.

Elle devait requinquer un de ces pavillons arcadiens, comme t’en vois des centaines si tu traverses le pays.

Le genre de maison que moi si je l'ai, je réfléchis pas,

je la rase!

La façade crépie, les contrevents teints au brou de noix, les petits carreaux brouillés (et jaunes !), le saule pleureur and the porche en ferraille…

Pas besoin de jouer les passe-muraille pour saisir la déco.

T’as qu’à feuilleter « la maison de Valérie ». (Pas la Damidot, l’autre…)

A croire que  les Valérie ont une inclination à l’ornementation.

Le seul intérieur Valérien qu’il m’ait été donné de pénétrer, me consterne encore aujourd’hui.

Mais de cette Valérie là, je te parlerai (longuement) un autre jour.

Donc V.D rapplique.

Combi camouflage, quelques anglaises sans raie au milieu, elle commence par sortir toutes les vieilleries de la baraque !

Une tonne et quelques, qu’y en avait, c’qui signifie quand même, 100 briques pour relooker la cahute.

Bin, moi j’te dis, elle a bossé la grosse petite !

Elle a bossé, pis elle a sacrément progressé aussi !

Bon, à la base, moi ch’uis pas trop arts appliqués dans mon foyer.

Pour aller au but, ch’uis plus photo B que photo A.

design.jpg
Photo A

 

8azkpzlb3fl5lwkg25j8uacvsj5g527[1].jpg
Photo B

 J’aime bien l’influence « ça m’suffit », les boutis, la porcelaine. (et les chaises Tolix aussi !)

J’m’en fous d’avoir un carrelage en grès cérame que même si tu le rayes avec une grosse clé à molette, le carrelage il se raye pas.

J’trouve qu’il faut être super débile pour sabrer les tomettes.

C’est vrai que j’ tiquerai pas devant des tiroirs avec ralentisseurs et toussa, mais ch’uis pas une fan du design.

Non, mon truc, c’est la chine, les objets, les colifichets qui me chantent «  Do you remember… »

Mais hier, V.D m’a bluffée.

J’ai trouvé qu’elle s’était vachement calmée avec les stickers, et que sa période baroque était behind.

Elle s’est vachement affinée aussi, enfin son goût je veux dire !

On est davantage dans le béton ciré, les gris, le bois, l’inox, le laqué…

Y’ a des idées, y’a vraiment des idées.

Et moi je trouve que quand c'est bien, faut le dire.

Si tu sais pas quoi dire aux gens aujourd'hui, si y'a des anges qui passent dans ta causerie, tu leur dis ça aux gens: "Damidot, elle a plus des goûts de chiottes!"

En revanche, la robe qu'elle nous a sortie pour le grand soir...

J'ai pas tout saisi l'empilement de satin, le bariolage, les chamarrures du caftan...

J'te jure on aurait dit un brise-bise Designers Guild...